AFRIKENTREPRENEURS.COM
La Vraie Information, c'est ICI

L’islam et le pardon avec L’imam Barry

La tolérance coûte quand c’est important. Le pardon pince aussi lorsque l’impact d’un tort continue d’affecter la personne appelée à pardonner,rencontrer sur la question imam Barry donne quelques détails du pardon en islam à travers une interview avec un journaliste de votre quotidien en ligne oceanguinee.com 

<< Ne fais pas à ton prochain, ce que tu n’aimerais pas qu’il te fasse.” C’est pourquoi concernant les préjudices à l’égard d’autrui, l’expiation et le pardon divin seront inopérants et sans aucun sens, si le repentant n’a pas d’abord fait amende honorable auprès de celui à qui il aurait fait subir des offenses.

Le pardon « efface » le ressentiment lié à l’acte négatif qui a été commis, mais ne peut effacer l’acte lui-même. Il peut simplement libérer l’offenseur et l’offensé de certaines conséquences négatives de cet acte.
Le pardon réciproque des musulmans est vivement recommandé. Envers les mécréants, les musulmans doivent en revanche se montrer d’une extrême sévérité mais sans exclure totalement la possibilité du pardon
Le pardon est source de paix. Quand quelqu’un pèche contre nous, nous sommes souvent aigris et en colère. Ces sentiments peuvent nous rendre malheureux, même si nous n’avons rien fait de mal. Si nous les laissons s’installer dans notre âme, ils chassent l’Esprit du Seigneur.
Pardonner aux autres nous permet de surmonter la colère, l’amertume ou le désir de vengeance.
Le pardon peut guérir des blessures spirituelles et apporter la paix et l’amour que seul Dieu peut donner.>>A-t-il conclu
Morlaye Damba pour oceanguinee.com
A lire aussi :

Les commentaires sont fermés.