Démission forcée d’IBK : Macky Sall prend position

Banniere CBG

Le président Sénégalais a réagi par rapport au putsch sur le territoire malien. Selon Macky Sall, ce qui est arrivé au Mali n’est rien q’un coup de force contre un président démocratiquement élu.

« Le coup de force contre un président démocratiquement élu constitue une violation du protocole de la CEDEAO sur la démocratie et la bonne gouvernance » a souligné Macka Sall.

Pour lui, avant d’inviter les Maliens à plus de responsabilité, il faudrait agir avec responsabilité : « il nous faut agir avec responsabilité afin d’éviter que le Mali ne sombre dans un vide institutionnel et dans une impasse politique », a conseillé le numéro sénégalais.

Aissata Keita pour oceanguinee.com

Réagir