Makanera Kake estime que la non participation à la présidentielle prochaine de l’UFDG symbolisera sa fin

Banniere CBG

Dans un entretien qu’il a accordé à nos confrères de mosaiqueguinee.com, jier lundi 31 Août, Alhoussein Makanera Kaké , a qualifié de ‘’suicidaire’’ pour le parti de Cellou Dalein de manquer la présidentielle prochaine en Guinée. Ce qui reviendrait, à ses yeux, pour l’UFDG, d’être absente de l’échiquier politique national pendant six ans.
lisons-le :

«Je suis convaincu qu’ils vont participer, parce qu’ils n’ont pas d’autres solutions. Être absent pendant 6 ans sur l’échiquier politique, est suicidaire pour un parti politique. Donc, aujourd’hui, le simple fait qu’ils ne sont pas à l’Assemblée nationale, ils se sont privés d’une grande tribune, mais surtout d’une manne financière qui va les impacter négativement pendant plus de 6 ans», a-t-il assené.

C’est pourquoi l’ancien ministre de la communication, passé brièvement par l’opposition, estime ainsi que la survie de l’UFDG, dépend de sa participation à la présidentielle du 18 octobre.

«S’ils sont encore absents de la joute électorale, ça veut dire que c’est la fin du parti. Il faudrait que les gens aient quand même la présence d’idée de comprendre qu’il y a le leader et le parti. L’homme vient, il passe, mais le parti reste. Donc, participer aujourd’hui à une élection présidentielle même perdue d’avance, parce que je suis convaincu qu’ils ne pourront jamais gagner, mais cela va permettre au parti de démontrer qu’il existe et cela va encore instaurer le dynamisme qu’ils ont perdue depuis longtemps. Si l’UFDG ne participe pas à ces élections, c’est le parti lui-même qui va se désintégrer », a lancé l’ancien allié de d’El Hadj Cellou Dalein Diallo.

Alas Toure pour oceanguinee.com

Réagir