Après le refus de sa marche par les autorités, le FNDC change de stratégie et appelle à la résistance citoyenne

Banniere CBG

Ayant reçu l’interdiction de sa marche prévue demain mardi 29 septembre 2009 à Conakry par les trois maires ( Matoto, Matam et Kaloum), le FNDC change de stratégie et appelle à la « résistance » en prenant acte de cette décision qu’il qualifie d’illégale.

« Craignant l’ampleur de la mobilisation des citoyens autour de la marche citoyenne du FNDC prévue le mardi 29 septembre 2020 sur l’autoroute Fidel Castro, M. Alpha Condé a pris la décision d’interdire cette manifestation contre son troisième mandat. Le FNDC maintient sa marche sous la forme de résistance et invite les citoyens à désobéir à cette décision illégale pour faire valoir leur opposition à la candidature illégale de M. Alpha Condé pour un troisième mandat. » , a annoncé ce le FNDC, dans la soirée de ce dimanche 27 septembre. 

Le FNDC prend l’opinion nationale et internationale à témoin, en indiquant que le président « Alpha CONDÉ sera le seul responsable de ce qui adviendra pendant la manifestation du peuple martyr de Guinée à la quête de sa souveraineté« . Le FNDC prévient qu’il ne renoncera à son combat tant que M. Condé ne renonce pas à son troisième mandat.

Hassane Diallo

Réagir