Arrestation d’Ismaël Condé : Ousmane Gaoual Diallo parle d’un état ‹‹ voyou et provocateur ››

Banniere CBG
Après l’arrestation d’Ismaël Condé, premier vice-maire de Matam et actuel opposant farouche du régime Condé, le parti de Cellou Dalein Diallo a fermement condamné cet acte.
En colère, Osmane Gaoual Diallo, patron de la communication dudit parti indique que le fait d’arrêter Ismaël Condé sans lui adressé une quelconque convocation, constitue un enlèvement commandité par un état dit-il ‹‹ en perte de vitesse ››.
« C’est un kidnapping qui devient un mode opératoire de l’État guinéen, qui est un Etat voyou qui est en train de montrer aux guinéens un visage que nous ne connaissons pas. Cette méthode est condamnable à tout point de vue, c’est un État en panique », fustige Ousmane Gaoual Diallo.
Se rebellant avec un ton caustique, Ousmane Gaoual Diallo accuse le pouvoir en place de faire une provocation pour détourner son parti pour conquérir le pouvoir au soir du 18 octobre 2020 en Guinée.
« Cet enlèvement d’Ismaël Condé n’est que de la provocation. Mais qu’ils se rassurent, ils ne vont pas nous détourner de l’objectif, celui de montrer aux guinéens l’incompétence qui a caractérisé les dix ans de règne du RPG Arc-en-ciel (…) Le gouvernement guinéen est aux abois, ils n’ont plus aucun sujet à présenter aux guinéens, ils font de la diversion avec des faits divers et toutes les formes de provocation », explique l’opposant.
Les avocats ont déjà été informé de l’arrestation d’Ismaël Condé. La recherche de cet homme est sur place même si, nous ne savons pas pour l’instant où il à été envoyé. Pour l’heure, ses avocats sont a pied d’œuvre pour s’informer au sujet de leur client mais connaître le reproche qui est fait a leur client.
À suivre…
Abd Akila pour Oceanguinee.com
Réagir