Guinée – mission conjointe préélectorale CEDEAO-UA-Nations-Unies et les acteurs politiques : les préoccupations de Cellou Dalein Diallo

Banniere CBG
Les pourparlers entre la mission conjointe préélectorale CEDEAO-UA-Nations-Unies et les acteurs politiques pour une élection pacifique et transparente, le 18 octobre prochain en Guinée, se sont poursuivis ce vendredi à Conakry.
Suite à un entretien que ladite mission conjointe a eu avec le leader et candidat de l’IFDG à la présidentielle prochaine, un entretien qui a duré environ une heure, Cellou Dalein Diallo est revenu sur les préoccupations qui l’animaient lors de ces échanges devant la presse. 
Lisons- le :
« Nous avons exprimé notre préoccupation, on a déploré le fait que les listes électorales n’ont pas été affichées, la ceni a volontairement décidé de ne pas le faire, c’est contraire à la loi électorale…on a aussi posé le problème de PV ( procès verbal). Au regard de la loi chaque candidat à cette élection a droit à une copie du PV. Mais ici la pratique courante, c’est que vous ne pouvez pas avoir accès à une copie. Il faut qu’on trouve une solution à ce problème. Vous ne pouvez contester les résultats que si vous avez la copie du PV. C’est pour s’assurer que ce PV n’a pas été manipulé , perdu ou éliminé pour une raison où une autre. Il faut qu’on nous aide à ce que chaque candidat ait une copie du PV, exploitable et opposable à la CENI en cas de contestation. Ensuite, on a posé le problème de transfert . C’est à dire, le PV doit être transporté du bureau de vote à la commission administrative de décentralisation puisque c’était ça la règle jusqu’en 2015 »

Fogo Baldé
Réagir