« Si un président n’a pas construit des routes pour son pays, il doit au moins préserver l’unité nationale, la paix et la quiétude sociale. » Le sotikèmô de Faranah

Banniere CBG
Le leader et président de l’UFDG, Cellou Dalein Diallo a reçu un accueil chaleureux de la part de la population de Faranah. Ravis de cet accueil, Cellou Dalein a mis à l’occasion, la priorité de rendre visite à l’autorité morale (Sotinekêmô) de la ville, en la personne d‘El hadj Doùty Oualaré.
Une rencontre qui a permit à Elhadj Oularé de saisir le candidat Cellou Dalein sur la question de l’unité nationale du pays.
Lisons – le :
« A Faranah, il n’y a ni malinkés, ni peuls, ni forestiers. Il n’y a que des fils de Faranah. Si un président n’a pas construit des routes pour son pays, il doit au moins préserver l’unité nationale, la paix et la quiétude sociale. Nous devons enlever la haine dans nos cœurs et unir nos enfants. Le pays nous appartient tous. Nous demandons à tous les dirigeants de prôner l’entente pour éviter que nos enfants se divisent demain. C’est ce que nous demandons à Cellou Dalein Diallo. Même si vous construisez mille kilomètres de route, si vos enfants ne sont pas unis, demain ils vont tout détruire» .
Une invite qui a bien satisfait le leader et candidat de l’UFDG. Car dit-il, « l’unité entre les fils et filles du pays, est une priorité chez lui. »
Toujours au cours de cette rencontre, avant de s’engager à œuvrer pour l’unité des Guinéens, Il a rappeler les liens qui le lient à Faranah, particulièrement à Elhadj Douty.
A rappeler que Cellou Dalein est en tourné de campagne au compte de la présidentielle prochaine en Guinée.

Fadima Kaba

Réagir