Sidya Touré : ‹‹ j’ai dit que je ne participe pas, qu’on me laisse en paix ››

Banniere CBG

Après son empêchement de sortir du pays, Sidya Touré dit haut et fort qu’il ne votera pas le dimanche du 18 octobre, et demande dans la même logique à ses militants de faire comme lui. 

Colérique sur les ondes de la radio espace fm, dans les ‹‹ grandes gueules ››, il ne s’est pas du tout rendu à la volonté des piques sans faire commentaires sur ce qui lui est arrivé à l’aéroport international de Conakry.

« J’ai dit que je ne participe pas, qu’on me laisse en paix. J’ai appelé mes militants à ne pas voter, et je ne vais pas voter. Pourquoi m’empêcher de sortir du pays ? J’ai appelé Alpha Condé pour lui demander mais il n’a pas répondu à mon appel. Je partais pour mes soins de deux jours, et revenir le Samedi. D’ailleurs, qui peut se permettre de prendre mon passeport si c’est pas Alpha ? », s’interroge l’opposant d’Alpha Condé, sur les ondes d’espace Conakry. 

Alors que l’opposant compte aller en Côte d’Ivoire pour des raisons sanitaires, il a été empêché hier mercredi de sortir de Conakry sans même l’annoncer la veille comme d’habitude pour la fermeture des frontières aériennes et terrestres en Guinée. D’ailleurs, il n’ira pas en Côte d’Ivoire vu que son passeport se trouve dans les mains d’un commissaire invisible. Pour l’heure, l’opposant laisse les soins a son avocat pour que vite, il puisse être en possession de son passeport. 

Nous y reviendrons… 

Abd Akila pour Oceanguinee.com 

Réagir