Crise postélectorale en Guinée : « Il faut que les guinéens cessent de penser, qu’une communauté internationale va les sauver. » Baadiko

Banniere CBG

Invité chez nos confrères d’espace Fm dans l’émission ‘’ Les GG’’ ce jeudi 29 octobre 2020, Mamdou Bah Baadiko, député et président de l’UFD, dit être convaincu que la solution à la crise poste électorale doit venir des guinéens.
Lisons – le :

« C’est un aveu non pas d’impuissance, mais d’inconscience. La solution est interne. Il faut que les guinéens cessent de penser, qu’une communauté internationale va les sauver. Ça n’ira nulle part, il faut que les guinéens se parlent. Vous ne pouvez pas vous lancez dans une action, disant qu’on attend que les autres nous viennent au secours. Donc, il faut qu’on arrive à bien réaliser, ça fait combien de dizaines d’années, qu’on organise des élections qui donnent des violences»

Baadiko en homme révolté, met en cause la crédibilité des institutions internationales, particulièrement la CEDEAO.

« La CEDEAO a un problème de crédibilité. Les bonnes intentions ne manquent pas, mais pour l’instant, elle n’arrive pas à agir de façon conséquente, pour faire évoluer positivement les choses, dans l’intérêt des peuples. »

L’homme politique Guinéen dit plus loin être dans l’esprit d’Amadou Damaro Camara, qui a dit être prêt pour la dissolution de l’assemblée nationale, si oui cela apporterait de la paix à la Guinée.

Hassane Diallo

Réagir