« Nous avons été assez patients. Mais nous ne pouvons pas accepter que des gens s’en prennent à nos forces de police. » Alpha Condé

Banniere CBG

En visite hier à la Compagnie Mobile d’intervention et de sécurité (CMIS) de la Camayenne le président Alpha Condé a encouragé les agents de forces policières dans leur travail de maintenir d’ordre.
Lisons – le : 

« Beaucoup d’histoires ont été racontées sur nos forces de sécurité. Nous avons toujours dit que beaucoup de morts n’ont pas été tués par nos forces de sécurité. Aujourd’hui, il y a beaucoup de militaires que j’ai visités qui ont tous reçu des chevrotines. Je ne crois pas que l’armée utilise des chevrotines. Mais la vérité finira toujours par éclater.Nous avons arrêté des gens qui s’habillent en tenues militaires ou en policiers pour tirer. Tous les quartiers de Conakry doivent être désormais les mêmes. Il n’y aura plus de zone de non-droit. L’axe doit être comme n’importe quel autre endroit. Il faut que les gens sachent maintenant que l’autorité de l’Etat va s’appliquer. 

Nous avons été assez patients. Mais nous ne pouvons pas accepter que des gens s’en prennent à nos forces de police, nos forces armées et les blessent inutilement’’, tape-t-il du poing sur la table, appelant les agents à faire preuve de professionnalisme dans le maintien de l’ordre. »

Avant de préciser :

« J’ai dit à vos chefs que vous devez faire un maniement civilisé. C’est-à-dire que quand vous sortez pour les manifestations, vous ne devez jamais avoir d’armes.  Vos armes non létales. C’est-à-dire les grenades lacrymogènes. J’ai beaucoup insisté sur cela. Vous ne devez être armés. »

Avant de s’engager dans sa fermeté en ces termes :

« Nous allons nettoyer tous les nids de bandits. Nous avons saisi beaucoup de fusils, de flèches, des gourdins avec les pointes. Nous avons arrêté beaucoup de gens, même ceux qui ont attaqué le train. Nous allons mettre à ces quartiers de non-droit. Parce que nous sommes là pour défendre la vie et les biens des citoyens dans tous les quartiers. » 

Hassane Diallo

Réagir