Mise en place d’une brigade de commerce: Chérif Abdallah, président du GOHA dit être opposé (déclaration)

Banniere CBG

Dans une déclaration dont nous avons reçu la copie, le président du GOHA, a exprimé son opposition catégoriquement à la mise en place de la brigade du commerce annoncée par le Ministre du commerce, Boubacar Barry, (BIG UP).

Ci-dessous, la copie 

Le ministre guinéen en charge du commerce Boubacar Barry annonce la mise en place très prochaine d’une brigade du commerce.

Il n’a absolument rien à dire aux commerçants de la République de Guinée. Et lui, et Alpha Condé, et l’ensemble de l’équipe gouvernementale.

Les opérateurs économiques ont été attaqués ici. Personne parmi eux n’a levé le petit doigt pour dénoncer et condamner. Aucun d’entre eux n’a protégé un opérateur économique. Ils ont plutôt laisser faire en protégeant ceux qui attaquaient aux commerçants. Si le ministre du commerce a une proposition de mettre en place une brigade ou une milice, nous, opérateurs économiques, n’en avons pas besoin.

En tant que président du GOHA, je demande aux opérateurs économiques de s’opposer catégoriquement à une telle initiative et de se préparer. Une information va suivre pour dire à tous les opérateurs économiques de refuser de payer les taxes tant que notre sécurité et celle de nos biens ne soient pas nettes sur le terrain. Et cela tant que les opérateurs économiques victimes de pillages et d’incendies de leurs commerces depuis l’arrivée d’Alpha Condé ne sont pas dédommagés.

Nous payons les taxes pour être protégés par l’État qui a failli à ses obligations régaliennes qui est celles de protéger les commerçants et leurs biens. Il a laissé des loubards protégés par des éléments des forces de défense et de sécurité s’attaquer à nos biens. Les vidéos et les témoignages qui circulent sur les réseaux sociaux et les médias prouvent à suffisance. On n’en a assez.

Je demande aux commerçants de rester à l’écoute, des consignes fermes seront données. Il ne faut pas accepter de recevoir une brigade ou une milice.

C’est la gendarmerie et la police qui ont le rôle de protéger les citoyens et leurs biens. Nous demandons à ces deux entités de jouer leur rôle. Je demande aux policiers et gendarmes de ne pas obéir à des ordres qui vont à l’encontre des lois de la République.

 

Le 12 novembre 2020

Chérif Mohamed Abdallah Haïdara *

Président du groupe organisé des hommes d’affaires (GOHA)

Réagir