L’ancien Président mauritanien, Sidi Ould Cheikh Abdallah est décédé à l’âge de 82 ans dans la nuit du dimanche passé.

Banniere CBG

L’ancien Président mauritanien, Sidi Ould Cheikh Abdallah est décédé à l’âge de 82 ans, dans une clinique de la capitale, Nouakchott.

La Présidence du pays a déclaré trois jours de deuil national, suite au décès de l’ancien Président mauritanien, Sidi Mohamed Ould Cheikh Abdallah, mort dans la nuit de dimanche au lundi.

Des médias locaux ont rapporté, lundi à l’aube, que Ould Cheikh Abdallah est décédé à l’âge de 82 ans dans une clinique privée de la capitale, Nouakchott.

Les sources n’avaient pas donné plus de détails sur la cause du décès de l’ancien Président de la Mauritanie, et n’avaient pas spécifié si elle était due à une maladie spécifique.

Juste après l’annonce du décès d’Ould Cheikh Abdallah, la Présidence mauritanienne a proclamé dans un communiqué, trois jours de deuil dans l’ensemble du pays, sans donner plus de précisions.

L’ancien Président est arrivé au pouvoir après sa victoire aux élections du 9 avril 2007. Il a ensuite été renversé par un coup d’État militaire dirigé par l’ancien Président Mohamed Ould Abdel Aziz en août 2008.

Rejetant le coup d’État dirigé contre sa présidence, Ould Cheikh Abdallah a été mis aux arrêts et assigné à résidence, avant de parvenir à un accord dans la capitale sénégalaise Dakar, au terme duquel l’ancien Président avait annoncé sa démission le 27 juin 2009, avant de se retirer définitivement de la vie politique.

L’ancien Président a occupé de nombreux postes gouvernementaux dans les années 1970 et 1980. Il a été entre autres, le ministre d’État chargé de l’économie entre 1971-1978, et a occupé le poste de consultant au Fonds koweïtien pour le développement entre 1982-1985.

Aissata Keita

Réagir