Cité de l’air : des citoyens n’attendent pas l’arrivée des machines pour démolir leurs maisons

Banniere CBG

La ville de Conakry rime dans une frustration très déplorable. Des citoyens n’attendent plus les bulldozers. Après d’autres quartiers, c’est bien le quartier Cité de l’air, Khourédè et dabondi école, où les citoyens devancent les machines. Plusieurs habitations, bars, bars café, magasins, boites et d’autres endroits concernés se trouvent dans une désolation. 

Des citoyens désemparés, se substituent à l’État pour démolir leurs maisons avant l’arrivée des machines. Aux dires de certains qui ont refusés de s’exprimer dans nos micros, cela leur permettra tout de même à récupérer leurs matériels. Ils soutiennent aussi que l’État est en train de faire une opération inhumaine.

Rencontrés au rond-point, un citoyen avec un espoir minime a vivre désormais dans la capitale s’en remet a Dieu et demande aux bonnes volontés de lui venir en aide pour ne pas qu’il perd ses biens au dehors.

‹‹ cette opération de l’État guinéen est inhumaine. C’est pas bien. Nous souffrons dans ce pays, nous sommes aujourd’hui victimes de la méchanceté de cet état. Je demande aux personnes de bonnes volontés de m’aider, de me venir en aide pour ne pas que je perd mes biens ››, a-t-il appelé.

Ici à Dabondi école, vous allez constaté que des maisons sont ravagées. Des boutiques et magasins également n’ont pas été épargnés par les cibles de la croix. Une femme avec un coeur ferme d’une tristesse aux yeux, ne sait plus quoi faire. Des citoyens alors que la machine entrera en action demain jeudi si le temps lui permet, commencent déjà a sortir leurs bagages dans leurs maisons, boutiques et magasins pour une bonne sécurité. D’ailleurs, ils demandent aux autorités d’être diligent envers le peuple qui est en train de souffrir.

Nous y reviendrons…

Abd Akila pour Oceanguinee.com

Réagir