Sénégal : trois soutiens d’Ousmane Sonko interpellés

Banniere CBG
Au Sénégal, trois soutiens d’Ousmane Sonko, l’opposant arrivé troisième à la dernière présidentielle et accusé de viol, ont été interpellés lundi et mardi.

Les militants Guy Marius Sagna et Assane Diouf ont été interpellés lundi soir. Clédor Sène, lui, a été arrêté tôt ce mardi matin. La police s’était positionnée dès la veille devant son domicile. M. Sène est en ce moment entendu à la direction des affaires criminelles (DIC), qui est également à l’origine des interpellations de Guy Marius Sagna et Assane Diouf. Ces deux derniers sont accusés de menaces de troubles à l’ordre et d’actes de nature à compromettre la sécurité publique.

Aucun motif officiel n’a encore été communiqué pour justifier l’interpellation de Clédor Sène. Mais selon son avocat, il a sans doute été arrêté en raison de la diffusion d’un enregistrement audio. «Nous savons de source sûre qu’un audio avait fuité sur WhatsApp. Cet audio, Monsieur Clédor Sène en revendique la paternité, il l’assume. Or dans cet audio, on pense qu’il y a eu des idées subversives pour promettre de créer des troubles, de susciter en quelque sorte la chienlit les jours à venir, des[idées]très anciennes. Ils ont certainement été arrêtés pour cela »,a déclaré à RFI Maître Cheikh Khoureyssi Ba.

Toujours selon l’avocat, Clédor Sène tient aujourd’hui «à dire sa part de vérité» pour blanchir «Assane Diouf et Monsieur Guy Marius Sagna qui, selon lui, sont absolument étrangers à cette affaire ».

Ces arrestations interviennent dans un contexte politique extrêmement tendu. Une commission doit prochainement statuer sur la levée de l’immunité parlementaire d’Ousmane Sonko.
Source : rfi.fr
Réagir