Fode Oussou sur son interdiction de voyager: “ je suis dans une situation très compliquée…”

Banniere CBG

Invité chez nos confrères de FIM Fm, pour parler de sa mésaventure survenue le 15 mai passé à l’aéroport international de Gbessia, Fode Oussou Fofana dit être dans une situation très compliquée car , selon lui, il devrait subir une intervention chirurgicale au niveau de son œil aujourd’hui lundi 17 Mai à Paris.
Lisons le : 

« Depuis plus de 10 ans, j’ai eu un traumatisme au niveau de l’œil. Donc je me soigne en France, c’est pourquoi je viens trois ou quatre fois par an. Alors ces derniers temps, il ya des difficultés puisque les frontières sont fermées et mon médecin qui est très inquiet pour l’évolution de mon état de santé a fait des démarches lui-même auprès du ministère de l’intérieur pour avoir l’autorisation d’entrer sur le territoire françaisparce quaujourd’hui même quand on a des visas, on ne peut pas rentrer si on n’a pas l’autorisation. Donc j’ai eu l’autorisation parce qu’il a expliqué que mon cas était un cas très sérieux et que je risquais d’avoir des complications… C’est au vu de ça, puisque je n’ai aucune notification de quoi que ce soit, j’ai pris donc les dispositions pour venir à l’aéroport pour m’embarquer. Je suis arrivé à l’aéroport, je suis allé au comptoir Air-France, ils ont pris mon passeport, le monsieur est venu me dire gentiment : je suis désolé, on a reçu des instructions fermes de ne pas vous enregistrer. J’ai dit qui vous a donné l’instruction? Il m’a dit le commissaire de l’aéroport. Donc je me suis déplacé pour venir voir le commissaire, je me suis présenté, je lui ai expliqué la situation tout en disant que j’ai été informé par les agents du comptoir Air France que vous avez donné des instructions qu’on ne doit pas m’enregistrer, qu’est-ce que j’ai fait ? Quel est le problème? Il m’a dit qu’il n’a jamais dit ça. Donc je me suis retourné au comptoir pour dire que je ne comprend pas, parce que je viens de parler avec le commissaire qui m’a dit qu’il n’a pas donné des instructions. Donc l’agent d’Air France était choqué, il m’a envoyé devant le commissaire. Devant le commissaire il a dit: vous ne pouvez pas nous donner des instructions devant le client, les passagers vous dites le contraire. Le commissaire dit qu’il n’est pas le procureur et d’ailleurs qu’il va à l’aéroport national. Aujourd’hui à 11 heures,je devais subir l’intervention chirurgicale. Et là où je suis, je suis dans une situation très compliquée, parce que tout peut arriver à tout moment» a-t-il laissé entendre chez nos confrères.

Hassane Diallo

Réagir