Salvador: la justice ordonne l’arrestation de l’ex-président Sanchez Ceren

Banniere CBG

Le procureur général du Salvador a ordonné l’arrestation de l’ancien président de gauche Salvador Sánchez Cerén et a arrêté d’anciens ministres et vice-ministres, accusés d’avoir détourné des fonds publics. L’ex-président se trouve actuellement hors du pays, a indiqué le procureur général mais six anciens membres de l’administration du président Mauricio Funes, en exercice de 2009 à 2014, ont été arrêtés. A l’époque, Salvador Sanchez Ceren occupait les fonctions de vice-président.

Le bureau du procureur général a déclaré que les personnes visées par l’enquête sont recherchées pour blanchiment d’argent, détournement de fonds et enrichissement illicite après avoir reçu des transferts de fonds non autorisés.

 

Avec RFI

Réagir