Visite du chef de fil de l’opposition :  » La Guinée devrait tourner les pages de prisonniers politiques » (Ousmane Gaoual).

Devant la délégation de Mamadou Sylla, Ousmane Gaoual croit fermement que la Guinée devrait tourner la page de détenus politiques. Personnellement, a-t-il affirmé, qu’il lui est encore difficile de se déplacer à volonté, depuis sa sortie de prison, à cause de son état de santé qui reste toujours fragile.

Lisons le :

« Je voudrais saisir cette opportunité pour remercier tous les partis politiques qui, sans aucune distinction, nous ont soutenus durant cette parenthèse de privation de liberté. Nous avions la possibilité d’écouter la radio, regarder la télé de temps en temps et lire les journaux. Aucune voix d’un parti politique guinéen, ne nous a manqués. Chacun en fonction de sa classe et de ses moyens, s’est exprimé pour demander notre liberté ou tout au moins un aménagement comme ce qu’on est en train de vivre aujourd’hui. Si vous vous déplacez pour venir nous voir, la logique aurait voulu que ce soit nous qui nous déplacions, mais la situation est encore un peu difficile. Personnellement, je n’ai pas encore la mobilité totale, je dois faire beaucoup d’effort pour me déplacer. Votre déplacement vaut donc tout son pesant d’or, à travers vous, nous remercions tous les autres partis et hommes politiques. La Guinée devrait tourner les pages de prisonniers politiques. Cela va dans le sens du renforcement de la démocratie et de l’état de droit », a-t-il lancé devant Mamadou et sa suite.

 

Hassane Diallo

Réagir