Nous demandons aux autorités de ratifier le protocole facultatif visant à abolir la peine de mort ( Maître Frédéric Foromo)

Banniere CBG

À travers une conférence qu’elle a organisée ce lundi 11 octobre 2021, l’ONG Même droit pour tous (MDT) dirigé par Maître Frédéric Foromo Loua aux nouvelles autorités Guinéennes a ratifier le protocole facultatif visant à abolir la peine de mort en République de Guinée, et de tenir en compte le fait qu’aucun article du code pénal guinéen ne prévoit l’exécution d’un prisonnier lors de l’élaboration d’une nouvelle constitution.

Lisons le : 

« Nous sommes aujourd’hui devant une situation compliquée du fait que la Guinée d’un côté omet la peine de mort dans sa législation nationale, mais refuse également de ratifier le protocole facultatif visant à abolir la peine de mort. Ce que nous faisons à l’occasion de cette journée, c’est de conduire un plaidoyer au niveau national pour que justement la Guinée ratifie ce protocole. Nous devons conjuguer des efforts dans le cadre de cette transition politique qui s’offre à la Guinée, pour qu’on puisse ratifier ce texte-là. J’ai cru comprendre que nous allons rédiger une nouvelle constitution à défaut de ramener celle de 2010, mais fondamentalement nous allons adopter un nouveau texte par référendum. Il est donc important que ce plaidoyer soit conduit pour que la Guinée inscrive dans sa constitution l’abolition de la peine de mort. Nous demandons également aux autorités de ratifier le protocole facultatif visant à abolir la peine de mort. Si la Guinée va dans ce sens-là, en ce moment, elle aura respecté ses engagements internationaux découlant de la ratification du pacte international relatif aux droits civils et politiques ».

Avant de rappeler que « pendant la dernière législature, il y avait des voix qui se levaient pour justement demander à ce qu’on réinscrive la peine de mort dans le dispositif pénal. C’est pourquoi nous faisons cette demande pour fermer de façon définitive toute tendance à revenir à la question de la peine de mort, en République de Guinée »

A rappeler que dans les jours passé, les autorités de la Sierra-Leone a abolit la peine de mort.

 

Hassane Diallo

Réagir