Poutine avertit l’Occident sur les “lignes rouges” de la Russie

Par Reuters

MOSCOU (Reuters) – Vladimir Poutine a accusé jeudi les Occidentaux de ne pas prendre suffisamment au sérieux les mises en garde de Moscou quant au franchissement de ses “lignes rouges” et réclamé de leur part de nouvelles garanties sur la sécurité de la Russie.

Lors d’un discours de politique étrangère prononcé à Moscou, le président russe a déclaré que les discussions sur le règlement de la crise ukrainienne se dirigeaient vers une impasse et estimé que les Occidentaux instrumentalisaient la crise migratoire en Biélorussie pour faire pression sur Minsk.

Le chef du Kremlin a également jugé que l’Otan avait détruit tous les mécanismes de dialogue avec Moscou.

Vladimir Poutine a déclaré que les liens entre la Russie et les Etats-Unis n’étaient pas “satisfaisants” mais que Moscou restait ouvert au dialogue et que son sommet de juin avec son homologue Joe Biden avait ouvert la voie à une amélioration des relations russo-américaines.

(Reportage Vladimir Soldatkin et Tom Balmforth; version française Jean-Stéphane Brosse, édité par Sophie Louet)

Réagir

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de oceanguinee.com