Une nouvelle loi autorise les civils ukrainiens à tirer sur les combattants ennemis

Les civils ukrainiens sont désormais autorisés à ouvrir le feu sur des troupes identifiées comme des forces hostiles en vertu d’une nouvelle loi entrée en vigueur cette semaine, rapportent jeudi les médias ukrainiens.

Selon la loi, qui est entrée en vigueur lundi, les étrangers et les apatrides vivant légalement dans le pays peuvent également obtenir des armes et les utiliser contre les soldats russes impliqués dans l’invasion de l’Ukraine.

Délivrance d’armes

La délivrance d’armes sera réglementée par le ministère de l’Intérieur, précise-t-on et toutes les armes et munitions délivrées restantes devront par ailleurs être restituées au plus tard 10 jours après la fin de la loi martiale actuellement en vigueur.

Distribution anarchique

Des fusils d’assaut et des munitions avaient pour rappel été distribués sans contrôle dans les premiers jours de la guerre, notamment à Kiev où des fusillades ont éclaté et n’ont été arrêtées qu’après l’imposition d’un couvre-feu strict.

Le Kremlin a critiqué la mesure. « Si quelqu’un attaque un soldat russe, avec une arme alors il devient également une cible », a-t-il déclaré

Réagir

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de oceanguinee.com