Guinée: Après avoir suspendu ses activités au sein de l’ANAD, Bogola Haba présente ses excuses à son parti pour sa prise position

72 H après son adresse à ses confères de l’UGDD et de l’ANAD sur la suspension de ses activités, Keamou Bogola Haba, président de la commission communication de l’Alliance nationale pour l’alternance et la démocratie (ANAD), sur la suspension de ses activités, ou il écrivait:

 » Dans l’intérêt de l’UGDD et de l’ANAD que nous avons œuvré à construire pour le bien de notre démocratie dans notre pays et vu les désaccords profonds entre ma personne et la majorité de certaines organisations de l’ANAD  qui ont décidé de rejoindre le CPP et le groupe des 58 pour faire  face au CNRD et les réformes engagés, j’ai décidé temporairement de suspendre mes activités de président de la Commission Communication de l’ANAD« . Bogola Haba revient avec plus de précision sur sa décision.

Dans sa nouvelle sortie, l’ancien détenu d’Alpha Condé dit s’être compris avec le président de sa formation politique et a présenté ses excuses à son parti pour le fait que sa prise de position face aux 58 affecte la stratégie actuelle de son parti au sein du groupe des 58 signataires de la déclaration de Mars 2022.

Il précise:

 » En effet, sous le leadership des conseillers et Personnes Ressources amis de l’UGDD, le Président Pépé Francis Haba et moi même avions eu un déjeuné fraternel ensemble dans la journée du samedi 19 Mars 2022 dans le but de nous aligner ensemble sur une stratégie commune de l’UGDD face á la transition actuelle tout en maintenant nos acquis au sein de l’ANAD.
J’ai expliqué en détail au Président de l’UGDD et aux conseillers les motivations profondes de ma prise de position en faveur des réformes et actions du CNRD face aux développement récent de la stratégie de l’ANAD depuis la création du CPP et du groupe des 58. Motivations largement discuté en plusieurs plénières avec les leaders et le Président de l’ANAD.
A travers le président du parti, j’ai présenté donc mes excuses au Parti pour le fait que cette prise de position au sein de l’ANAD face aux 58 affecte la stratégie actuelle de mon Parti UGDD au sein du groupe des 58 signataires de la déclaration de Mars 2022. Nous nous sommes bien compris et mes interlocuteur ont compris ma position et la justification de ma décision de suspension de mes activités á la tête de la commission Communication de l’ANAD en attendant que les lignes bougent par rapport á nos relations avec le CNRD ».
Réagir

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de oceanguinee.com