Saloum Cissé aux victimes d’Alpha Condé : ‹‹ on parle de procès, c’est quand il y’a vie ››

Dans un entretien accordé à nos confrères de mosaïqueguinee, le secrétaire général du RPG a transmis un message aux victimes de la répression sous le régime d’Alpha Condé, qui s’inquiètent déjà de sa nouvelle sortie du pays.

D’un ton serré, il invite toutes ces victimes à garder patience et a laisser la justice faire son travail.

« On parle de procès, c’est quand il y a vie. On ne peut pas parler de justice sans santé. Pour nous, lorsqu’on était au pouvoir, on a perdu 17 personnes, mais jusqu’à présent la justice n’est pas rendue. De toute façon, ce qui est important d’abord c’est sa santé. Ce que je peux dire à ces victimes, c’est d’attendre pour qu’il soit en bonne santé. La justice est là. Comme l’a dit le président du CNRD que la justice sera la boussole. C’est une phrase que je m’accroche beaucoup », a-t-il lancé chez nos confrères.

Réagir