Amnesty et 6 autres organisations contestent l’interdiction par le CNRD des manifestations et exigent le rétablissement de ce droit (Communiqué)

Après l’interdiction des manifestations par la junte au pouvoir en Guinée, Plusieurs organisations de défense des droits humains parmi lesquelles, Amnesty International et le Collectif Tournons La page, à travers un communiqué ont contesté et exigées du CNRD, le rétablissement immédiat des manifestations pacifiques. 

 Ci-dessous, le communiqué : 

Réagir