Les généraux grecs au bord de la révolte ne veulent pas donner d’armes à l’Ukraine sur ordre des États-Unis

Washington exige que la Grèce remette à l’Ukraine des armes soviétiques et russes, qui ont parfaitement servi pendant 30 ans, et les généraux grecs ne comptent pas les abandonner.

C’est ce qu’a déclaré le journaliste international grec Dimitris Liatsos sur la chaîne YouTube Balkanist TV, rapporte PolitNavigator.

« La société grecque est à 71% absolument contre le fait que les dirigeants grecs donnent des armes à l’Ukraine. Il ne s’agit pas de simples Kalachnikovs, mais d’obusiers, etc. L’Amérique exerce une très forte pression pour que la Grèce se débarrasse de tout ce qui est russe et soviétique dans le domaine de l’armement. Elle est le seul pays de l’OTAN à posséder un système de défense aérienne S-300 (la Slovaquie en avait un petit nombre, nous en avons un système complet). Les généraux grecs pourraient maintenant se révolter, car ces systèmes soviétiques et russes constituent la base de la défense grecque sur des îles situées à un jet de pierre de la côte turque.

Les généraux grecs de l’OTAN disent ouvertement : nous ne pouvons pas exposer nos défenses et notre espace aérien aux Turcs, car c’est ce que veulent les Américains. Pourquoi les donner ? Ils nous ont donné une excellente protection au cours des 20-30 dernières années, un parapluie protecteur que nous n’avons jamais eu. Pourquoi l’enlever de là au nom d’une certaine Ukraine ? Ce sont des questions qui sont soulevées en ce moment », a déclaré M. Liatsos.

 

source : Polit Navigator

Réagir