Désormais tout l’agenda de la transition semble se réduire à l’acharnement contre le FNDC

Désormais tout l’agenda de la transition semble se réduire à l’acharnement contre le FNDC, la classe politique représentative et les militants pro démocratie. Décidément les leçons de l’histoire récente de notre pays ont vraiment servi à éviter les chemins interdits.
Bravo pour cette intelligence pro max !
Alors, que tous ceux qui souhaitent obtenir ou consolider un poste administratif, se donnent comme cible prioritaire le FNDC et les leaders politiques crédibles. C’est le raccourci le plus efficace pour l’accès aux promotions et privilèges de la transition.
On peut le faire par zèle, démagogie, injures, diffamation, abus, mensonge, violence et même se transformer en indicateur pour les services de renseignements et de répression. Tous les rôles sont bien récompensés a condition que la contribution soit orientée vers la destruction de ceux qui méritent respect et honneurs.
Espérons que les bénéficiaires nous diront au moins le goût des bottes après avoir bien lecher le cirage. À moins qu’ils ne se blessent la langue ou que les dents n’y prennent pas un coup sur l’usure des “bordokin minitaire” et la bonne odeur des chaussettes (sic).
Apparemment les gargantuesques projets de refondation de l’État, la vision des miracles économiques et les réformes titanesques de la justice sont en train de vraiment réussir.
Tomber aussitôt si bas en venant de si près, c’est aussi « transitionnellement » très ambitieux.
Aliou BAH
Réagir