Transition en Guinée: il n’est point question d’accepter qu’un quelconque rythme nous soit imposé  » Colonel Mamadi)

« Il n’est point question d’accepter qu’un quelconque rythme nous soit imposé ». 

Telle fut la phrase de fermeté de Mamadi Doumbouya, président de la transition Guinéenne lors du conseil des ministres d’hier jeudi 04 août 2022. Ce pour que la Guinée ne sera pas sous les dictons de la CEDEAO pour la conduite de sa transition.

 » Pour le Président du CNRD, il n’est point question d’accepter qu’un quelconque rythme nous soit imposé. C’est pourquoi, il a fermement invité le gouvernement de continuer à expliquer les 10 actions clés pour un retour à l’ordre constitutionnel. Cela est tellement important que nous devons y mettre un accent particulier et surtout que son contenu soit connu et approuvé par les forces vives de la nation« . Peut-on lire dans le compte rendu du conseil des ministres.

A rappeler que le président en exercice de la CEDEAO et président de la Guinéen Bissau, Umaru Sissoko Embalo a fait savoir lors de la visite du président français dans son pays, qu’ils se sont entendus avec le président Doumbouya sur une durée de transition de 24 mois. Une déclaration que le gouvernement Guinéen à travers le ministre Mory Condé n’a pas tardé à démentir.

 

 

 

Réagir