Assassinat d’Ibrahima à Kinifi: Koundouno charge directement les éléments du cortège du président Mamadi

La manifestation du FNDC en ce jour 17 août 2022, malgré son statut voulu par ses organisateurs d’être pacifique, a finie par faire deux (2) victimes. Pour Sékou Koundouno respnsable des stratégie du FNDC, il aura fallut le passage du cortège de Colonel Mamadi Doumbouya, président de la transition Guinéenne pour qu’Ibrahima, première victime tombe. Pour lui, les éléments du cortège de Mamadi Doumbouya sont ceux qui ont tirés sur Ibrahima Diallo.

 » Urgent! Des éléments du cortège de Mamadi Doumbouya ont froidement abattu un ennfant à Wanidara« . A-t-il écrit sur sa page

 

Réagir