Manif du 17 août en Guinée: les avocats du FNDC écrivent une lettre au procureur de la CPI

Une énième lettre des avocats du FNDC, à savoir,  Me William Bourdon et Vincent Brengarth à la CPI. Une énième lettre à travers laquelle, ils informent des cas violations des droits humains, de cas des tuéries , des blessés per balles, des pillages et autres…

Et c’est suite aux exactions commises hier mecredi 17 août 2022 à l’occasion de l’appelle à manifester lancé par le FNDC, que les avocats dudit front ont de nouveau saisis la Cour Penal Internationale (CPI).

Ci-dessous, la lettre: 

CPI – Lettre du FNDC – 18 08 2022

Réagir