Un prêtre allemand porté disparu au Mali

Depuis dimanche 20 novembre, le père Hans Joachim Lohre de nationalité allemande est porté disparu à Bamako, la capitale malienne. Le véhicule du religieux a été retrouvé sans lui, avec une portière ouverte. La police a ouvert les premières enquêtes afin de retrouver le responsable de la communauté des missionnaires d’Afrique d’Hamdallaye.

Le père Hans Joachim Lohre est un prêtre catholique de nationalité allemande, arrivé au Mali depuis une trentaine d’années. Le religieux est introuvable depuis le dimanche 20 novembre dernier, indique un communiqué de l’archevêque de Bamako publié mardi et soulignant être « sans nouvelle » de lui.

Selon le communiqué, aux dernières nouvelles, le religieux devait aller célébrer la messe à la communauté chrétienne de Kalabankoura le dimanche dernier à 08h30.

« En fin de soirée, ses confrères ont constaté son absence. Sa voiture de marque Peugeot Partner de couleur grise était stationnée devant la maison depuis le matin, mais son téléphone tombait toujours sur la voix vocale», précise le communiqué.

L’absence prolongée du religieux a fait penser à un enlèvement. La police du 5ème arrondissement a été saisie de l’affaire.

Hans Joachim Lohre est membre de la Société des Missionnaires d’Afrique (Pères Blancs) et également Secrétaire national de la commission du dialogue interreligieux. Il est aussi le responsable du Centre Foi et Rencontre et professeur à l’Institut de Formation Islamo – Chrétienne (IFIC).

L’absence du père Hans qui devait célébrer la messe dans une paroisse, a été constatée par un de ses confrères le matin du dimanche 20 novembre aux alentours de 8h30, nous témoigne le frère Patient Nshombo, également membre de la communauté. Le religieux «ne s’y est pas rendu, sa voiture y était toujours avec une portière ouverte, mais sans lui». Sans nouvelles de lui, jusque dans la soirée, ses confrères inquiets ont aussitôt alerté la police, ayant mené les premières investigations afin de le retrouver.

Réagir