AFRIKENTREPRENEURS.COM
La Vraie Information, c'est ICI

Libre de ses mouvements, Guidho Fulbhè remerci tous ceux qui l’ont soutenu

Après 18 mois de prison à la maison centrale de Conakry, Mamadou Baillo Diallo, ailas Guidho Fulbhè est recouvert sa liberté  ce vendredi 24 mai 2024. Accusé de tentative de coup d’Etat, de complot contre les institutions de la République, bien déclaré non coupable, Mamadou Baillo a été condamné à 2 ans de prison dont, sept (7) mois avec sursis pour des faits de ménaces et de propagandes. 

A peine sortit de prison, Guidho Fulbhè arès avoir remercié Dieu, et ses avocats, a rappelé les faits pour lesquels il a été arrêté à la date de 19 novembre 2022, à Koundara.

«  j’ai été accusé de complot, tentative d’attentat, de complot contre les institutions de la République de Guinée. Après plus de 18 mois et 5 mois de détention, à l’issue du procès, ils m’ont condamné non coupable de ces faits. Mais ils ont trouvé autre chose contre moi et m’ont infligé une peine de deux ans de prison dont 7 mois avec sursis ». 

Pour lui, en ce jour de sa liberté après un an six mois de détention, ses administrateurs sont heureux, et les ennemis déçus, donc fachés.

 » Que Dieu le Tout Puissant soit loué. Mes administrateurs sont heureux aujourd’hui, les ennemis sont fâchés. Je tiens à remercier tous ceux qui m’ont soutenu tout au long de cette période. Je n’ai aucun magasin, encore moins une boutique, mais grâce à mes soutiens, ma famille n’a pas connu la famine. Je ne peux pas les payer pour ce qu’ils ont fait pour moi. Seul Dieu peut les payer. Je prie Dieu de les rétribuer en bien pour leurs bonnes actions« .

Les commentaires sont fermés.