Guinée: « le diplomate Russe à été manipulé par Alpha Condé » dixit, Cellou Dalein Diallo

Banniere CBG
Lors d’une sortie de plénière au QG de l’UFDG ce jeudi 10 janvier, l’opposition républicaine a débattu sur trois sujets. A savoir, le Choix de la nouvelle CENI, la déclaration du l’ambassadeur russe en Guinée et la fin du mandat de députés à l’Assemblée nationale
 

Trois points était sur la table des l’opposition républicaine. Les opposants ont débuté par le problème posé par la mise en place de nouvelle CENI. Seulement trois parties répondent aux critères pour désigner les sept représentants réserver à l’opposition à savoir l’UFDG, l’UFR et PEDN: <<Nous avons invités ces partis a venir essayer de voir comment on applique la loi à la nouvelle loi sur la CENI. Une première discussion, on ne s’est pas mis d’accord sur le quotas à attribuer à chaque partie. Parce que cette fois ci cette loi a précisée, c’est au prorata des résultats d’obtenus lors des élections présidentielles et les législatives>>> a fait savoir Cellou Dalein Diallo.

En attendant que le problème ne soit résolu, la commission chargée d’organiser des élections aurait affirmer qu’elle va constituer une CENI partielle et l’UFDG comme saisir le ministre de l’administration pour trouver une solution idoine. En plus les challenges d’Alpha Conde ont discuté la fin de la mandature de l’Assemblée nationale: << Nous avons décidé d’essayer de nous penser chacun à sa base sur l’altitude que l’opposition pourrait avoir par rapport ça et qu’on est une position commune si possible. Visiblement les élections ne seront pas organisée à bonne date>> fustige Cellou Dalein Diallo. Dans leurs échanges, les opposants au régime d’Alpha Condé ont déploré la déclaration de Ambassadeur de la Fédération de Russie sur la constitution guinéenne <<Nous avons déploré la partie prise par le diplomate, une prise de position partisane et de l’ingérence dans les affaires intérieurs de la Guinée. Le voir se porté défenseur d’un troisième mandat fut pour noussans doute, une grande surprise. Mais nous savons qu’iI a été manipulé par M. Alpha Condé lui-même>> fulmine le chef de file de l’opposition.
Face à la déclaration du diplomate Russe, les opposants n’excluent pas de saisir le gouvernement russe sur cette affaire.
                           
Amadou Tidiane Diallo
Réagir