Libération des 7 opposants contre le troisième mandat : Fodé Oussou Fofana rend hommage à Cheick Sakho

Banniere CBG

Après la décision de la cour d’appel ce lundi 13 mai 2019, les opposants qui s’étaient farouchement mis dans les rues de Kindia contre toute modification de la constitution en Guinée ont été libérés. Face à cet acte que salut les opposants et les coalitions pour la défense de la constitution, Fodé Oussou Fofana n’a pas manqué de livrer ses sentiments devant les journalistes.

<< Le plus grand mal que le président Alpha Condé a fait à la Guinée, c’est le fait de vouloir caporaliser les institutions. Je suis convaincu que le juge de Kindia n’a même pas eu le temps de réfléchir, il n’a même pas eu le temps d’examiner, il a reçu des ordres et il les a appliquées. Aujourd’hui ce juge-là a été désavoué. Je voudrais dire qu’il ne faut pas désespérer. J’espère que la justice guinéenne va rentrer dans l’ordre. Elle va essayer par tous les moyens de prendre l’indépendance que nous lui demandons >>, a dit Dr Fodé Oussou Fofana.

Par ailleurs, il à salué le ministre de la justice malgré les batailles à l’hémicycle pour la levée de l’immunité de Damaro. Selon ses dires, cheick Sakho, à toujours essayé de donner une bonne image à la justice guinéenne.

«Il faut que la société civile et les partis politiques qui sont dans le front, se mobilisent. Nous allons continuer à manifester,  nous allons continuer à faire des dénonciations… Chaque fois que des personnes seront arrêtées dans une manifestation, nous serons tous concernés. Si on veut mettre les gens en prison, ils nous mettrons tous en prison. C’est le combat que nous menons. Nous ne nous occupons pas de la diversion,  des gens qui vont sur les réseaux sociaux pour raconter des histoires, nous restons dans le combat pour empêcher un 3ème mandat pour Alpha Condé », déclare l’opposant.

Abd Akila pour océanguinee.com

Réagir