Guinée : le PADES de Dr. Ousmane Kaba dit non à une nouvelle constitution

Banniere CBG

Le parti de Dr. Ousmane Kaba ne masse plus ses mots contre le gouvernement d’Alpha Condé. Au cours d’une assemblée extraordinaire, organisée ce Samedi 5 octobre 2019, a son siège. Prenant la parole, Mohamed Lamine Kaba, coordinateur administratif dudit parti, a rappelé que la réunion de Niamey, Niger, a regroupé plusieurs chefs d’États africains notamment la limitation des mandats en Afrique.

Par ailleurs, il indique que ‹‹ S’il ‹‹ Alpha Condé n’arrive pas à faire passer son projet de nouvelle constitution, il peut faire une élection truquée pour se donner la majorité au parlement», a-t-il expliqué. 

«C’est une question qui dépasse les frontières. C’est une question qui touche l’Afrique elle-même et vous avez vu la réaction de certains chefs d’Etat et du président exercice de la CEDEAO. Il a dit que le plus grand bonheur pour lui c’est de pouvoir passer le témoin à un président démocratiquement élu. Et c’est vraiment un symbole. Aujourd’hui en Guinée, nous sommes en train de nous battre contre vent et marée pour que ce principe-là soit accepté pour que notre pays qui a soif de démocratie puisse aller dans ce sens», a rajouté Mr. Kaba.

Concernant la sortie du Kountigui de la basse Côte, l’animateur principal de l’Assemblée du PADES se dit fier de savoir que le projet de nouvelle constitution n’est pas du goût du Kountigui avant de dire que : ‹‹ Vous avez vu l’intervention du sage de la Base Guinée, voilà un monsieur qui prend ses responsabilités vis-à-vis de l’histoire», dit-il avec insistance.

Akila Soumah pour océanguinee.com

Réagir