Guinée : le procès du massacre du 28 septembre prévu en 2020

Banniere CBG

Au terme d’une rencontre entre le ministre de la justice et une mission de la CPI à Conakry le mardi 29 octobre 2019, les autorités guinéennes se projettent sur disent avoir accéléré les préparatifs pour que justice soit faite sur les atrocités commises au stade du 28 Septembre à Conakry en 2009. 

Selon le ministre guinéen de la justice, Mohamed Lamine Fofana, le personnel judiciaire qui devrait tenir ce procès a été désigné. Il s’agit d’après lui, de douze (12) magistrats de siège, (8) huit magistrats de parquet ainsi que dix (10) greffiers qui devront être préparés techniquement et psychologiquement par des experts en provenance de la France  et de l’ONU. 

Selon Franco Matillana, analyste adjoint en charge des situations au bureau de la procureure Fatou Bensouda, la volonté de tenir le procès est manifeste : « Ils ont la volonté que ce procès puisse avoir lieu en janvier 2020. En ce sens, on est venu ici pour accompagner les efforts des autorités guinéennes pour que ce procès puisse avoir lieu en Guinée l’année prochaine (…) ».

Thierno Amadou Oury BALDE

 

Réagir