Nouvelle constitution en Guinée : ‹‹ il n’y à que la moyenne Guinée qui est opposée ››, selon Damaro

Banniere CBG

Le député du RPG arc-en-ciel, Amadou Damaro porte de grave accusations sur la Moyenne Guinée et va même jusqu’à indiqué que le FNDC n’a aucune raison de descendre dans la rue pour protester contre le changement constitutionnel.

Connu déjà pour des sorties pareilles, Damaro invite les opposants au changement de la constitution d’aller au référendum s’ils sont sûrs d’avoir le maximum de Guinéens a la cause. Sur la même lancée, le patron de la majorité ne tarde pas à assurer que seule la région foutaniènne est contre la mise en place d’une nouvelle loi fondamentale en Guinée. 

‹‹ Il n’y a que la Moyenne Guinée qui est opposée. Vous avez vu que les villes de Kissidougou, Guéckédou et Macenta se sont fortement mobilisées en faveur du projet de nouvelle constitution ››, a affirmé Damaro Camara.

‹‹ Il faut qu’on respecte la démocratie. Les masses qu’on voit à Conakry, Boké, Guéckédou, Kissidougou ou Macenta, c’est la foule. Maintenant, consultons le peuple de manière organisée en lui demandant s’il dit oui ou non à la nouvelle constitution ››, a coupé court le député, qui ajoute que seules les urnes pourront départager les partisans et les opposants a une nouvelle constitution.

Akila Soumah pour océanguinee.com

Réagir