Marche du FNDC : Abdouhamane Sano et Cie reçoivent un accueil somptueux des partisans

Banniere CBG

Guinée- Comme annoncé précédemment, le Front opposé à la nouvelle constitution (FNDC) a mis des milliers de guinéens dans les rues de Conakry ce Mardi, 10 Novembre 2019, pour dire Non au projet de changement constitutionnel. La mobilisation, très forte a eu lieu au rond-point de la Tannerie, point de départ de la marche, a constaté oceanguinee.com a travers un de ses reporters.
Dès 09heures, la mobilisation puissante a commencé à cet endroit. A un bon moment, le rond-point s’est rempli de gens, armées de pancartes et vêtus de Tee-shirts rouges. A 11h, une foule compacte était sur place. Entre autres, plusieurs marcheurs brandissaient des pancartes sur lesquelles sont écrits des Slogans comme ‹‹ Alpha Condé quitte le pouvoir en 2020 ››, Amoulanfé ! Non a un troisième mandat ! ››. D’autres avec une joie libérée, dansaient et scandaient des propos hostiles aux promoteurs de nouvelle constitution qu’ils traitent de ‹‹ bandits, assassins ››.
Cette ambiance s’est poursuivie sur les lieux avec le célèbre titre : ‹‹ Dady Mou papoui kolon ››, jusqu’à l’arrivée des leaders du FNDC. L’arrivée de la figure de proue de l’opposition Républicaine, Cellou Dalein Diallo, membre dudit Front a été somptueuse. Abdouhamane Sano, en compagnie de ses hommes farouches, ont été accueillis par des citoyens mobilisés au rond-point de la Tannerie. ‹‹ Merci Abdouhamane Sano, le combat continue ! Non a la nouvelle constitution ! Alpha Condé doit quitter le pouvoir ! Vive l’alternance démocratique ! Il est temps que tu partes Papi ! ››, s’écriaient certains opposants au changement constitutionnel.
Sur le capot de son véhicule, l’ancien prisonnier du régime Condé pour son seul opposition à la nouvelle constitution en Guinée, a salué cette marée rouge avant de l’envoyer aux autres leaders politiques membres du FNDC pour démarrer la marche. Nombreux sont dans les rues, ses manifestants requinqués de cette grandiose mobilisation, marchent lentement en raison d’une courtoisie humaine qui s’est déversée dans la rue pour dire ‹‹ Stop au projet d’Alpha Condé ››. A l’instant, ils bougent pour le Stade du 28 septembre de Conakry, où est prévu un grand meeting.
Nous y reviendrons…
Akila Soumah pour Oceanguinee.com

Réagir