Guinée – Ismaila Nanfo Diaby désigné “guide spirituel” de la confrérie Djèdèkolobaya

Déclaration de l’Assemblée Générale Constitutive de la confrérie musulmane de Djèdèkolobaaya :

Au nom d’Allah, le tout miséricordieux, le très miséricordieux.
Une assemblée générale constitutive des membres fondateurs de la Confrérie Musulmane de Djèdèkolobaaya s’est tenue virtuellement le dimanche 12 juin 2021 de 17h00 à 20h00.

La réunion a connu la participation de membres établis dans les pays suivants : Belgique, Espagne, Thaïlande, Allemagne, Libye, France, Mali, Côte d’Ivoire, Italie, Guinée Bissau, Nigéria, Congo Brazzaville, Turquie, Arabie Saoudite et la Guinée.
Les résolutions de l’Assemblée générale constitutive sont les suivantes :
Eriger la réunion en assemblée générale constitutive de la confrérie musulmane de Djèdèkolobaaya qui est une association regroupant les membres de la communauté musulmane qui veulent accéder à Dieu en faisant la Salat dans la langue accessible aux fidèles ;

A l’image de nombreuses obédiences musulmanes comme le wahabisme, la Tidjania, la Quadriya, le sunnisme, le chiisme, l’amadia, du soufisme, du mouridisme.., la confrérie de Djèdèkolobaaya s’est constituée et s’administre librement dans le respect de la diversité du monde musulman et des non musulmans ;

Un document islamique issu de sources vérifiables sera bientôt publié dans différentes langues pour expliquer les fondements religieux indiscutables de la validité de la salat dans les autres langues que l’arabe ;

Désigner l’imam Nanfo Ismael DIABY comme le Nyèbaa, Guide Spirituel, de Djèdèkolobaaya ;

Notifier la formation de cette confrérie et la désignation du Nyèbaa Nanfo Ismael DIABY aux différentes autorités administratives des pays concernés y compris à ceux spécifiques de la Guinée, pays du citoyen et de résidence du guide spirituel ;

L’assemblée a décidé que la déclaration informant l’opinion nationale et internationale de la constitution de la confrérie religieuse musulmane de Djèdèkolobaaya sera lue lors d’une conférence de presse à Kankan, ville du guide spirituel Nanfo, le jeudi 17 juin 2021.
Par ailleurs, l’assemblée constitutive demande à la justice et aux autorités religieuses de la Guinée, de mettre fin à l’arbitraire en libérant Nanfo Ismael DIABY, car le Guide n’a enfreint à aucune loi ni islamique, ni à celle de son pays.
De ce fait, si les juridictions nationales guinéennes refusent de dire le Droit dans l’affaire Nanfo, et après avoir épuisé les voies de recours internes, la confrérie de Djèdèkolobaaya, se réserve le droit de saisir contre les juridictions internationales, notamment la cour de justice de la CEDEAO et la cour africaine des droits de l’homme et des peuples.
L’Association Djèdèkolobaaya s’associera au comité de libération du guide Nanfo en renforçant l’équipe de sa défense déjà composée d’un pool d’avocats dont Maître Salif Béavogui, Maitre Mohamed Kourouma et Maitre David Béavogui.
Enfin, la confrérie de Djèdèkolobaaya, salue les personnalités publiques, les avocats, de nombreux anonymes et volontaires qui se sont coalisés pour défendre les droits violés du citoyen Nanfo.

L’assemblée constitutive de Djèdèkolobaaya

Déclaration publiée à Kankan le 17 juin 2021

Réagir

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de oceanguinee.com