La colère de Monénembo : Colonel Doumbouya n’est pas président de la République, c’est un putchiste

Lors d’une conférence organisée par l’association des victimes de camp Boiro (AVCB), l’écrivain Guinéen comme nous l’avions précédemment annoncé, a montré toute sa colère à l’endroit du tombeur du régime Condé, après que celui-ci a rebaptisé le nom de l’aéroport international de Conakry, l’aéroport international Ahmed Sékou Touré.

Ci-dessous, son intervention 

« Cet acte est ignoble, c’est un coup de poignard dans le dos de la démocratie guinéenne, mais aussi le plus puissant facteur de division qu’on nous a jamais donné dans ce pays depuis l’indépendance. L’écoeurement ne suffit pas, la colère ne suffit pas dans la circonstance, ce qui est très important à dire maintenant c’est que cet acte est complètement illégal.

Le colonel Doumbouya n’a aucune légitimité pour rebaptiser un lieu de la République de Guinée, il n’est pas président de la République, c’est un putchiste, il est là de fait parce qu’il nous a débarrassés du régime néfaste d’Alpha Condé. On l’a applaudi pour ça, il n’a aucune légitimité, il n’est pas président de la Guinée. En 2010 je l’avais fait remarquer le premier ministre de transition signait des contrats miniers ce qui est interdit. Un gouvernement de transition gère les affaires courantes. Le colonel est dans une illégalité totale. Son acte est plus illégal que le 3e mandat d’Alpha Condé. Dans un pays normal il aurait été destitué et foutu en prison », Thierno Monembo

Réagir