L’AIFI et le Secrétariat Général des Affaires religieuses de Guinée ont signé un Protocole de coopération

L’AIFI et le Secrétariat Général des Affaires religieuses de Guinée signent un Protocole de coopération 26 décembre، 2021

Sur la base des objectifs partagés de l’Académie Internationale du Fiqh Islamique (AIFI) et du Secrétariat Général des Affaires Religieuses de la République de Guinée, un Protocole de Coopération a été signé le samedi 21 Joumada al-Oula 1443H correspondant au 25 décembre 2021G.

Ce protocole vise à renforcer les liens de coordination, de communication et de partenariat en vue de mener ensemble une lutte sans merci contre le sectarisme, l’intégrisme, le fanatisme et l’exclusivisme à travers la promotion de la tolérance, de la modération et de l’acceptation de différences.

Il vise également à contribuer à la création d’une société tolérante et à la formation d’une personnalité équilibrée, capable de contribuer de manière constructive à la construction de la civilisation humaine, de la paix et de la stabilité. Cette personnalité devrait pouvoir répondre avec pondération et efficacité aux défis contemporains de la vie.

Ce protocole de coopération stratégique a été signé par Son Excellence Prof. Koutoub Mustapha Sano le Secrétaire Général de l’Académie, représentant l’Académie internationale de la jurisprudence Islamique, et par Son Excellence le Ministre Secrétaire Général des Affaires Religieuses de Guinée Elhadj Karamo DIAWARA, représentant le Secrétariat Général des Affaires religieuses.

Selon le contenu du ce protocole, les deux parties ont conclu, entre autres, à renforcer la coopération dans les domaines d’intérêt commun notamment en ce qui concerne la diffusion des connaissances, la culture islamique et la préservation du patrimoine islamique en décrivant les principaux défis idéologiques, sociaux, économiques et intellectuels afin de contribuer à la recherche des solutions devant être basés sur les provisions et les orientations de la charia. Le protocole devrait permettre aux deux parties à renforcer la coopération et la communication dans tous les domaines d’intérêts communs, ainsi qu’à réaffirmer la coopération entre les deux parties dans les domaines des conférences, des colloques, des ateliers et de la formation. Le protocole comprend également l’échange de publications et la représentation des deux parties dans des conférences et des colloques.

Suite à la signature du protocole, Son Excellence le Secrétaire général a exprimé sa grande satisfaction par rapport à l’efficacité et la promptitude qui caractérisent désormais le Secrétariat Général des Affaires religieuses particulièrement le leadership éclairé et la clairvoyance soutenue de S.E. Monsieur le Ministre Secrétaire Général. Il a également exprimé son grand plaisir pour la conclusion de ce protocole qui est le premier entre l’Académie et un pays membre du groupe africain de l’OCI.

Cela témoigne à suffisance la haute estime que les États membres de l’OCI ont pour l’Académie. Aussi, il a exprimé sa profonde gratitude pour les efforts louables de la République de Guinée dans la promotion de la modération et le renforcement de la culture de tolérance et de coexistence pacifique. Il a, enfin, exprimé sa gratitude au gouvernement de la Guinée pour son soutien continu à l’Académie.

Tout en souhaitant que ce protocole devrait marquer le début d’un nouveau chapitre dans les relations de coopération entre l’Académie et la République de Guinée d’une part et d’autre part entre la Guinée et les pays de l’Afrique. L’Académie apportera tout le soutien scientifique nécessaire dont le Secrétariat Général des Affaires religieuses aurait besoin pour lui permettre de mettre en œuvre efficacement ses programmes et activités en République de Guinée.

Pour la mise en œuvre des articles du Protocole, les deux parties ont convenu de former un comité spécialisé afin de préciser un cadre de mise en œuvre selon les directives du Protocole.

Réagir