AFRIKENTREPRENEURS.COM
La Vraie Information, c'est ICI

Conakry : plus d’éclairage sur la colère des détenus de la maison centrale

La tension a la maison centrale devient inquiétante, où plusieurs cellules sont fermées, selon nos informations.

La même source nous confirme que les détenus sont irrités parce que les cellules sont fermées jusqu’à nouvel ordre. Face à cela, ils n’arrêtent de taper les portes des cellules.

C’est une mesure qui a été prise par l’administration pénitentiaire qui a ordonné la fermeture de toutes les cellules jusqu’à nouvel ordre, une décision qui intervient après l’interpellation d’un gendarme en charge de la sécurité de ladite maison en train d’introduire un téléphone dans la cellule d’un détenu.

Aussi, informé de la situation, le ministre de la justice s’est rendu hier lundi dans la soirée à la maison centrale. Il aurait ainsi ordonné des poursuites contre ce gendarme du nom de Tawel CAMARA.

Pour le moment, aucune visite n’est autorisée dans ce centre de détention, il n’y a non plus pas d’entrée ni de sortie, alors que les prisonniers ont des familles qui viennent déposer leur alimentation.

Les commentaires sont fermés.