Grève dans les établissements scolaires : Des enseignants boudent les salles de classe à Kaloum

Banniere CBG

Ce lundi 13 novembre 2017, les cours ont effectivement eu lieu dans plusieurs établissements scolaires de la commune de Kaloum, le centre administratif de Conakry. A l’école primaire Federico Mayor de Sandervalia, une forte mobilisation des élèves était perceptible.

Par contre du coté du corps professoral, certains enseignants ont brillé par leur absence. Seulement 4 enseignants auraient répondu à l’appel.

Une situation qui a affecté les cours dans cet établissement.

Pour le moment les raisons de l’absence de ces enseignants ne sont pas connues mais tout porte à croire que les syndicalistes suspendus qui ont lancé le mouvement de grève ont quelques soutiens au sein de la grande famille des enseignants guinéens.

Le même constat d’absence d’enseignants a été signalé dans d’autres écoles comme au collège Château d’eau, au lycée 28 septembre et au lycée 2 octobre.

Le ministre de l’éducation nationale et l’alphabétisation Ibrahima Kalil Konaté qui semblait prendre le devant en menaçant la veille des sanctions disciplinaires  contre les responsables de cette grève vient de subir un véritable revers.

A noter que la grève des enseignants  a été appelé par deux membres suspendus du syndicat libre des enseignants de Guinée  »SLEEG » dont le secrétaire Général Adjoint.

Affaires à suivre !

Réagir