Crise Scolaire : Réunion d’urgence ce jeudi, le SLECG va-t-il céder face à la pression?

Banniere CBG

C’est une rencontre de tous les enjeux qui se tient ce jeudi 07 décembre à Donka, siège du Syndicat libre des enseignants et chercheurs de Guinée ‘’SLECG’’. Elle débat de la poursuite ou non de la grève des enseignants déclenchée depuis le 13 novembre dernier par la partie dissidente de l’organisation syndicale de l’éducation.

La particularité de cette réunion extraordinaire est qu’elle semble autorisée par les autorités nous dit-on de sources proches du dossier. Aboubacar Soumah, l’intraitable syndicaliste ‘’rebelle’’ et ses collègues vont faire le compte rendu de leur entretien avec les religieux et par la suite, le dernier mot reviendra à la base sur la suspension ou la poursuite du mouvement de grève.

Hier mercredi, cette grève qui est entrée dans sa 3ème semaine a fait 1 autre mort, un jeune étudiant ivoirien. Ce qui porte à 3, le nombre de décès en rapport avec grève jugée « illégale et sauvage » par les autorités.

Alors que les conclusions de cette réunion d’urgence du SLECG sont attendues par tous, le ministère de l’éducation nationale a déjà envisagé un plan B visant remplacer les enseignants grévistes qui boudent les classes. Dans une déclaration publiée sur les médias d’Etat, le département a annoncé le déploiement prochain de 930 nouveaux enseignants mis à sa disposition par les autorités.

Jusqu’où cette grève pourra nous conduire ? Difficile d’y trouver une réponse. Mais entendant, les élèves restent à la maison.

 

Réagir