Sidya Touré se rebelle : ‹‹ la reprise des manifestations, reste désormais le seul moyen idéal ››

Banniere CBG

Même si il ne partageait pas les mêmes avis que ses pairs pour sortir dans la rue, le président de l’Union des forces Républicaines est maintenant  convaincu que la reprise des manifestations de rue, reste la seule clé de défense pour les opposants au troisième mandat pour le locataire de Sékhoutoureya, d’empêcher la réalisation de son projet qui est le troisième mandat.

Dans son intervention, l’ancien ministre a rappelé la volonté du gouvernement Condé de trouipatouiller la constitution et d’organiser des élections législatives. Par ailleurs, Il estime que les manifestations constituent les seuls moyens de contestation pour mettre un terme à ce projet.

« Quelle est la possibilité qui reste au guinéen lambda qui est contre l’idée d’un troisième mandat ?  Il n’en reste pas. Nous sommes non seulement dans un cadre où on veut tripatouiller la constitution mais nous sommes également dans un autre cadre où on veut organiser des élections inimaginables le 28 décembre. La reprise des manifestations comme la constitution nous le permet, reste désormais le moyen idéal », a fortement indiqué le patron de l’UFR.

Sidya Touré n’est pas le seul à rappelé cela. Dans son siège aussi, la figure de proue de l’opposition guinéenne, Cellou Dalein Diallo et certains de ses pairs du FNDC ont tous annoncés la reprise des manifestations dans un bref délai réclamant qu’ils s’en fichent des PA.

La question que l’on se pose, a quand les opposants au troisième mandat comptent braver l’interdiction des manifestations a Conakry ?

Akila Soumah

Réagir