Massacre du 28 sept 2009 : Bientôt le procès

Banniere CBG

C’est une nouvelle que fera du bien aux victimes du massacre du 28 sept 2009. Les 3 juges d’instruction  en charges du dossier ont annoncé le mardi 7 novembre 2017, la clôture de l’information judiciaire. Une information judiciaire qui a duré 8 ans et qui permis au pool de juges d’inculpés 14 personnalités civiles et militaires dont le capitaine Moussa Dadis Camara, l’ancien putschiste et son aide de camp d’alors Aboubacar Sidiki Diakité alias Toumba comme étant des présumés auteurs de ce bain de sang au stade de Conakry.

La clôture de l’information judiciaire ouvre la voix à l’ouverture d’un procès dans les meilleurs délais même si aucune date n’est encore fixée. Selon nos sources, les mis en cause seront prochainement déférés au tribunal de 1ère instance de Dixinn.

La FIDH qui s’est constituée en partie civile dans cette affaire avec d’autres organisations comme OGDH et l’AVIPA s’est félicitée de cette nouvelle dans un courrier.

‘’ « Pendant près de 8 années, nos organisations et leurs avocats ont travaillé sans relâche pour nourrir le dossier d’instruction et accompagner le plus grand nombre de victimes. Cette nouvelle étape dans la procédure constitue une première victoire car elle permet l’ouverture prochaine d’un procès » souligne Dimitris CHRISTOPOULOS, Président de la FIDH.
Le 28 sept 2009, des milliers de personnes s’étaient rassemblées au stade de Conakry à la demande des forces vives pour s’opposer à une éventuelle candidature de l’ex chef de la junte Moussa Dadis Camara. La réaction des forces de l’ordre fuit brutale. Plus de 150 personnes ont trouvées la mort, des femmes violées et des portées disparus.

Récemment lors d’une conférence de presse à Conakry, le ministre de la justice, garde des sceaux avait annoncé l’ouverture du procès d’ici la fin de l’année. Avec la clôture de l’information judiciaire, tout porte à croire que le procès plus que pour quelques jours.

 

Réagir