Communales 2018/ Jeu des alliances : Aminata Touré, la probable future maire de Kaloum, ne désespère pas

Banniere CBG

Arrivée en tête dans la circonscription électorale de Kaloum-le siège de l’administration centrale et grande surprise de la dernière élection communale (11 conseillers communaux sur 29), dont les résultats définitifs de la CENI sont toujours attendus, La fille ainée du feu président Ahmed Sékou Touré n’a eu besoin que d’un mois et quelques jours de présence sur le terrain politique à Kaloum pour battre les partis politiques traditionnels implantés depuis une vingtaine d’années pour certains-en tout cas.

Un exploit inédit que personne n’a vu venir. Mais lorsqu’on demande à la probable future maire de Kaloum, ce qui a vraiment pesé dans la balance en sa faveur ?

Sa réponse est aussi simple. Les partis politiques ont déçu les kaloumkas avec des nombreuses promesses n’ont tenue.  Pendant les campagnes électorales  passées, vous avez été témoin, des attaques contre ma personne mais nous n’avons pas réagit par ce que nous pensions avoir le programme clair et cohérent pour les populations. C’est ce qu’on a essayé d’expliquer aux citoyens et je crois que, nous avons été entendus et ça a payé dans les urnes se défend la candidate du mouvement ‘’Kaloum Yigui’’.

Très  sereine, ouverte et accessible  dans son QG-installé en cœur du quartier sans fil, et,  en attendant les résultats définitifs de la CENI, Aminata Touré ne prône qu’une chose, la paix au lendemain de ce scrutin communal. Elle a bien des griefs contre le scrutin communal du 04 février dernier -puis que dit-elle  jusqu’ici, elle ne sait pas comment son score est passé de 66% à 36% à la commission administrative de centralisation des votes. Mais les tensions politiques ne facilitant pas les choses, celle qui se présente comme l’alternative pour sortir Kaloum de sa pauvreté dit garder sa sérénité.

Pour ce qui est, du jeu des alliances pour la conquête de la mairie- n’ayant pas la majorité absolue (besoin de 4 voix), Mme Touré affirme avoir approché toutes les parties en compétition à Kaloum. Pour le moment, les tractations continues sans grand résultat mais la fille de son père désespère pas nous dit-elle dans cet entretien en off.

Mamadi Terna Kamissoko

622 55 29 17

Réagir