Exclusif/kalinko (Dinguiraye) : Après les violences, les camps rivaux se retrouvent demain au tour de la table de négociation

Banniere CBG

Après les violences post-électorales dans  la sous-préfecture de kalinko, les ressortissants de la  localité  à Conakry sont à pieds d’œuvre pour rapprocher les différentes parties et  mettre ainsi  un terme à la paralysie des activités.

Une réunion a mobilisé ce lundi 12 février dans la soirée, l’ensemble des victimes et la délégation venue de Conakry chez le doyen du village. Un échange pour dit-on, calmer les esprits avant d’engager les pourparlers avec le camp opposé, accusé d’être  auteur des incidents malheureux survenu  dans le village. Au terme de chaude discussion, les victimes ont décidé de venir autour de  la table de négociation.

Une réunion  qui se tiendra demain mardi 13 février sous l’égide de l’autorité préfectorale.

Selon les initiateurs de cette démarche, la rencontre pourrait aboutir à la signature d’un protocole d’accord.

Avant la levée de la séance, un montant de plus de 130 millions de francs guinéens a été présenté aux sinistrés, représentant  la part de contribution des ressortissants et bonnes volontés.

De Kalinko, Mamadi Terna Kamissoko, envoyé spécial

622 55 29 17

Réagir