Guinée/ Fête de ramadan: la police dresse un bilan de quatre accidents de la circulation dont un mort

Banniere CBG

Après le jour de la fête de ramadan (l’Aïd-El Fitr), l’heure est au bilan au ministère de la sécurité et de la protection.

Cette année contrairement aux précédentes, les accidents de la circulation ont été les moindres sur la chaussée grâce aux dispositifs mis en en place par la police routière.

Si le constat est satisfaisant selon le commissaire Mamadou Camara, porte-parole de la police, on note cependant un cas de mort à Kindia qu’il déplore et la découverte d’un corps sans vie  à Conakry, notamment à Dapompa dans la commune de Matoto.

« Au terme des activités, le bilan sur l’ensemble du territoire et comparativement aux précédentes fêtes, est globalement positif. Cependant, on déplore un seul cas de mort enregistré dans la commune urbaine de Kindia au quartier Kondéta mosquée. (…). À Conakry, précisément à Dapompa, il y a eu découverte du corps sans vie de Mamadou Sall Diallo, 14 ans, dans la piscine de Tassana. Le gérant de l’hôtel est interpellé au commissariat central pour des fins d’enquête », a-t-il expliqué.

À Bambéto précise-t-il, « une voiture a fini sa course dans une boutique, sans dommage corporel. Deux cas d’accidents à Sonfonia et un autre à Enta et Matoto »,

A en croire le commissaire Mamadou Camara,  le dispositif de sécurité sera renforcé par le ministère de la sécurité et de la protection civile pour le bien être des usagers de la route pendant et après cette fête de ramadan.

Thierno Amadou Oury BALDE

Réagir