Faya Milimono répond aux propos de Malick Sankhon : ‹‹ ce n’est pas une information, mais c’est la réalité ››

Banniere CBG

Déçu mais moins frustré et étonné par la déclaration de Malick Sankhon, qui, au siège du parti au pouvoir, a indiqué que son patron sera le candidat du parti au pouvoir a l’élection présidentielle de 2020, provoque des colères intraitables au sein de l’opposition.

Pour cette 4éme force politique, les propos de Malickh Sankhon reflètent infailliblement les ambitions du chef de l’État, de briguer un 3éme mandat.

Rappelant le sort réservé, au défunt président de la cour constitutionnelle, selon nos confrères, Faya Milimono estime que le président Alpha Condé serait a même d’en finir avec tous ceux qui tenteront de se mettre en travers de la réalisation de cette ambition.

« Ce n’est pas une information que Monsieur Malick Sankhon a donnée, mais c’est la réalité. Depuis que le Pr Alpha Condé est arrivé au pouvoir, son seul combat, c’est d’avoir ce projet. Quand il est arrivé en 2010, il a tout mis en œuvre pour avoir le coup KO en Guinée. Depuis 2015, tous  ceux qui se sont mis en travers de ses ambitions, d’avoir un autre mandat anticonstitutionnel, il est prêt à vous éliminer et Kéléfa Sall est un exemple éloquent en la matière. Ce n’est pas une information, c’est une réalité que nous saluons déjà », a-t-il indiqué.

« C’est ce qui justifie la mise en place du FNDC pour barrer la route à cela.  La survie de la démocratie, de l’État de droit, dépend de l’action que nous allons poser pour empêcher qu’un troisième mandat soit possible en Guinée », a fait savoir Dr. Faya Milimono, président du BL.

Pour cette constance politique, tous ceux qui s’inscrivent dans la dynamique d’aider le chef de l’État ‹‹ à briguer un troisième mandat, doivent être mis hors d’état de nuire, ce, en vue de permettre à la Guinée de continuer sa marche vers le bonheur pour tout le monde ››.

Akila Soumah pour Oceanguinee.com

Réagir