Barrages Kagbelen et Lansanayah : certains camions sommés de retourner à leur base pour un test ( sécurité covid-free )

Banniere CBG
Après quelques jours de dérapage, le département d’Alberd Damantang prend désormais sa responsabilité pour endiguer la pandémie en Guinée. Les barrages de Lansanayah et Kagbelen, ou le système de contrôle est imposé, 682 engins lourds au total étaient présents.
Ses gros engins qui voulaient sortir de Conakry, doivent maintenant présenter le certificat appelé ‹‹ Covid-free ›› sinon sans quoi, ils seront priés de reprendre une voie inverse avant de récupérer leurs papiers, a-t-on appris.
Sur 682 camions, 392 étaient dans les règles et 290 autres ont été sommés de retourner à la base pour passé un test, selon le patron de la sécurité.
Abd Akila pour Oceanguinee.com
Réagir