Communales 2018 à Koumbia/Gaoual : Un carnaval et un meeting géant pour clôturer en beauté la campagne UFR

Banniere CBG

Le candidat de l’Union des Forces Républicaines ‘’UFR’’ a bouclé ce jeudi 1er janvier 2018, sa campagne électorale pour le comte des élections communales du Dimanche 04 février 2018. Pour l’occasion, Koumbia centre qui a accueillit les invités à arborer le bleu et blanc, couleurs traditionnelles de l’UFR.

De la résidence privée du candidat Elh Mamadou Saliou Kaltamba jusqu’à la sous-préfecture en passant par les différents quartiers, un carnaval géant a occupé la rue principale de la ville. Une démonstration de force d’un candidat qui se présente désormais comme la solution pour ses compatriotes. Des chants et danses, des prestations d’artistes locaux  ont accompagné tout le long trajet pendant 3 heures de temps.

Dans la foule, un jeune enseignant qui a quitté spécialement Conakry  pour soutenir l’opérateur économique kaltamba  témoigne de son attachement aux valeurs défendues par l’homme.

«    Avec ses relations, il pourra faire quelque chose pour Koumbia, par ce qu’on dit, l’homme vaut ce que valent ses relations. Toute la guinée le connait, toute la sous-région le connait et toute l’Europe le connait également. Donc, si Koumbia à la chance d’installer une telle personnalité à la tête  de sa mairie, c’est Koumbia qui aura gagné » déclare Ibrahima Diawara.

La vingtaine, une jeune fille dans l’euphorie renchérie,

« Nous sommes sorties aujourd’hui pour soutenir Elh Kaltamba par ce que, c’est notre candidat et nous l’aimons. Ici, On aime pas UFDG, On aime pas RPG, On aime pas UPR ».

Ce carnaval qui a parcourus près d’un kilomètre s’est soldé par un grand meeting dans une place publique. Très ému par la qualité de la mobilisation, Elh Mamadou Saliou Kaltamba a tenu a rendre un vibrant hommage à tous ses collaborateurs qui l’ont soutenu pendant cette campagne avant d’inviter les populations à un vote responsable lors du scrutin communal du Dimanche 04 février .

Pour le candidat UFR affiche ici son optimisme après près de deux semaines de campagne électorale réussie.

« C’est un sentiment de joie qui m’anime vu toute cette population qui  déferle dans les rues de Koumbia pour l’UFR et pour son candidat. Je suis comblé de joie et j’ai vraiment l’espoir qu’au lendemain des élections communales, je serais élu maire de la commune rurale ».

Il faut rappeler que dans le but de mieux vendre son projet de société, Mamadou Saliou Kaltamba  a sillonné 15 des 20 districts de  la commune rurale de Koumbia, la plus grande sous-préfecture de Gaoual.

Réagir